Dimitri est l'un des premier architecte à avoir essayé le iMapper pour faire le relevé d'un grenier à transformer en étage de duplex dans un très vieil immeuble Parisien. Il a la particularité d'être à la fois un architecte très technique (il a conçu un palais présidentiel en asie centrale!) et artiste (allez voir son site ou son compte instagram!). Cette dualité lui permet d'imaginer des projets originaux et audacieux puis de les exécuter efficacement.


Dimitri est architecte avec 20 ans d’expérience. Il y a 6 ans il a créé sa propre structure pour accompagner ses clients de la commande jusqu'à la réalisation.

"L’architecture c’est lorsque l’acte de bâtir acquiert une dimension poétique." 
Dimitri Tsvetkov



Quels sont ses défis au quotidien? 


Pour Dimitri le principal défi au quotidien est de préserver la qualité architecturale. Il faut savoir répondre très précisément à la demande de ses clients tout en se dégageant du temps pour rester créatif et innovant. Il faut pour cela être organisé et savoir optimiser son temps. 


Pourquoi avoir choisi iMapper?


Depuis ses études, Dimitri a toujours été confronté aux relevés sur les monuments historiques et les monuments anciens. Il utilisait un outil qui permettait à partir d’un point fixe de mesurer des ponts dans l’espace. Mais lorsque Dimitri a entendu parler de iMapper, il s’est directement dit que c’était l’outil qu’il lui fallait, avec les technologies d’aujourd’hui, la simplicité et la rapidité!


Les relevés avant c’était comment? 


 Dimitri faisait ses relevés comme la majorité des architectes aujourd’hui : un laser mètre, un dessin et il devait revenir sur place une deuxième fois car il était impossible pour lui d’envoi un diagnostic précis dès la première fois. 


Quelle est la situation maintenant ? 


Pour Dimitri, iMapper c’est rapide, cela permet d’avoir un vrai diagnostic notamment dans l’ancien. Il lui est déjà arrivé de relever une charpente et de comprendre les déformations et les problématiques structurelles grâce à iMapper. 


Que diriez-vous aux entreprises pour les convaincre d’utiliser iMapper? 


Dimitri l’assure, aujourd’hui sur le marché du relevé , nous avons des outils qui permettent de faire des prises de mesure assez rudimentaires comme les laser mètres ou à l’inverse des machines très complexes et extrêmement chères qui travaillent en autonomie. Avec iMapper, il y a à la fois la simplicité et l’autonomie.

« Vous appuyez sur un bouton vous avez votre relevé. C'est génial! »